Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aspiration.

par L'écrivain masqué

Lorsque je sortais de l’école, une fois en âge de rentrer seul, je savourais mes premiers pas solitaires parmi des inconnus, comme un avant-goût de liberté. Devenir autonome, marcher à mon propre rythme, seul, dehors, malgré la nuit tombante. J’aimais...

Lire la suite

Jour de labeur.

par L'écrivain masqué

Je planche devant ma feuille blanche. Me concentrer ne mène à rien, alors j’ouvre un enclos, dans un lieu secret, et mon esprit cabriole comme un cheval sauvage, une Ferrari si capricieuse au démarrage ! Allez, on écrit :   « Ecris ! Lis et rature ! Relis...

Lire la suite

Mégapolis.

par L'écrivain masqué

Mégapolis, la mégalo, Dithyrambique excentrique, Pieuvre élastique ! Les larmes de ton peuple sont rarement dues à de la bombe lacrymo !   En ton sein coule un bain de foule et d’auto, Privilège que se partagent  tes citoyens les plus loyaux.   Impératrice...

Lire la suite

Extraits.

par L'écrivain masqué

  JORGE LUIS BORGES disait «...l'écriture est collaboration. Le lecteur exécute une partie du travail : il enrichit le livre .» Voici quelques extraits tirés de L’art de poésie (retranscription de conférences prononcées par Borges à Harvard en 1967)....

Lire la suite

Métamorphoses.

par L'écrivain masqué

  Non, plus des arbres mais des mains tendues. Non, plus des feuilles mais des plumes vibrantes. Non, plus une danse mais un corps qui chante. Non, plus un vide mais l’envie d’absolu. Non, plus de larmes mais un poison qui fuit. Non, plus prières mais...

Lire la suite

Traversée.

par L'écrivain masqué

7h : Astrid Armorique ferme le portillon de sa villa et se dirige en marche rapide vers la rue d’en face. La nuit coule encore partout, elle charrie le chant des oiseaux et l’humidité de l’air. Particulièrement acrimonieux, le froid attaque Astrid, lui...

Lire la suite

Extrait.

par L'écrivain masqué

publié dans Rainer-Maria Rilke , Extrait

Rainer-Maria Rilke, Lettres à un jeune poète. « Essayer de dire comme si vous étiez le premier homme, ce que vous voyez, ce que vous vivez, aimez, perdez. (…) Fuyez les grands sujets pour ceux que votre quotidien vous offre. Dites vos tristesses et vos...

Lire la suite

Poème pot de miel.

par L'écrivain masqué

L’amour est un monarque qui fait claquer ses fouets, Il laisse les chairs à vif à tout jamais tatouées. Cataclysme qui s’abat, pas toujours partagé : Le souffle d’un regard jeté par l’être aimé Déchaine le bouillonnement d’un sang envenimé. Les émotions...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>