Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon sombre objet du désir

par L'écrivain masqué

publié dans Écritures automatiques

Mon stylo, ma plume, mon pinceau.

Appendice changeant, prolongement temporaire de mon être...

Mon stylo, ma plume, mon pinceau.

Qui fait exploser la toile de mes paysages intérieurs et retranscrit au grand jour tous ces mondes contrastés, toutes ces galaxies scintillantes enfouies dans ma tête.

Ma guitare, ma lyre, mon violon.

Qui crisse sur le papier et crache des fourmis de mots chantants.

Qui ondule en cordes, stridule en lignes au gré des mouvements de ma main, arabesques bruissantes qui naissent et courent sur les champs de mes cahiers.

Mon stylo, mon outil, mon burin.

Qui taille à vif dans mes chairs, résonne dans mes blessures, vrombit sur mes fêlures.

Interrupteur, bouton déclencheur d'images, d'illuminations brèves qui m'électrisent.

Traducteur de mes états internes, de mes rêves éveillés, de mes pensées multiples.

Mon stylo, instrument, compagnon de jeunesse toujours renouvelé mais parfois infidèle car muet.

Mon stylo, sorcier vaudou, satané magicien.

Tu produis un filtre d'encre et de mystère qui me fait entrer dans une transe béate et fulgurante.

Mon Bic, mon dealer, fournisseur officiel d'une drogue dure, pure, viscérale dont je suis totalement accro.

Commenter cet article