Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre à Icare

par L'écrivain masqué

Jaune. Soleil. Or tant convoité. Force absolue, feu nourricier.

Icare. Tu as voulu toucher du bout des doigts ce magma interdit, te hisser au niveau des Dieux.

Blanc de tes ailes dans l’azur du ciel.

Blanc comme la couleur des rêves que nous avons à peindre.

Virginité de tous les possibles, tu as repoussé les limites du rêve.

 

Icare, tu as voulu t’élever vers cette éternité, faire fi de ton enveloppe humaine et terrestre.

Quitter la pesanteur et les contraintes du corps.

 

Non, tu n’as pas chuté.

Les hommes ont tendus la tête et suivit ton envol, ta tentative folle, ta fuite loin de notre condition humaine.

 

Ils ont vécu avec toi cette traversée du ciel, odyssée extrême dans la mer du vide.

Tu as hissé à coups d’ailes, ton corps et celui de milliers d’autres humains.

Esclaves, las de la pesanteur, arrimés à leur peur, leur propre mort en suspend.

Tu as trainé derrière toi les chimères de l’humanité entière pour les jeter, les brûler au feu sacré.

 

J’ai vu naître des ailes sur le dos des hommes.

Elles ont percé les chairs et se sont déployées, énergiques et graciles.

J’ai vu apparaître des armées d’Icare ailés qui ont cru en leur potentialité et ont pu, grâce à toi, prendre leur envol.

 

Rouge de la passion, rouge du sang en ébullition, rouge de la colère en sourdine.

Rouge de la matrice créatrice, rouge du sacrifice.

Ton corps a chuté mais ton esprit vit et brûle dans chaque lueur d’espoir.

 

Très bonne année 2014 à tous!!!

 

 

 

Commenter cet article